Rhinoplastie, Chirurgie esthétique du Nez

Points-clés :
  • Intervention légère, indolore et suites simples
  • Techniques complexes et variées
  • Bénéfice spectaculaire grâce à une nouvelle harmonie du visage

Description et objectifs

Le nez occupe une place centrale au sein du visage. Il participe à l’harmonie de celui-ci. Bien proportionné, il reste discret, permettant au sourire et au regard d’apparaître au premier plan.

Lorsqu'il est disgracieux ou disproportionné, il attire l’attention et déséquilibre le visage.

L’objectif de la rhinoplastie est d’améliorer l’harmonie et la beauté globale du visage en transformant et corrigeant les défauts du nez. La chirurgie va redessiner, sculpter le nez pour le rendre équilibré et naturel, en permettant de l'intégrer au sein du visage.

L'objectif peut être également dans certains cas fonctionnel, permettant d'améliorer la fonction respiratoire.

Il existe différents types de rhinoplastie en fonction de l’indication :

  • Rhinoplastie primaire : indiquée chez les patients n’ayant jamais eu recours à la rhinoplastie et souhaitant une amélioration esthétique de leur nez.
  • Rhinoplastie secondaire ou tertiaire : indiquée pour les patients ayant déjà bénéficié d’une rhinoplastie, insatisfaits du résultat initial et souhaitant une correction. Cette chirurgie peut être plus complexe.
  • Rhinoplastie médicale : injection d’acide hyaluronique pour améliorer l’esthétique du nez de façon peu invasive et efficace, également pour corriger les défauts d’une rhinoplastie.
  • Rhinoplastie ethnique : rhinoplastie réalisée chez des patients d’origines non caucasienne (Asie, Afrique, Moyen-Orient Amérique du Sud). Elle présente des spécificités techniques.
  • Rhino-septoplastie fonctionnelle : intervention dans le but d’améliorer la fonction respiratoire nasale, qui peut-être associée à une rhinoplastie esthétique. Elle comprend des gestes sur la cloison nasale, les valve nasales ou encore les cornets…
  • Profiloplastie : prise en charge globale du profil avec correction du menton associé à la rhinoplastie. Différentes techniques sont utilisées, de l'injection d'acide hyaluronique à la génioplastie.

Critères esthétiques du nez :

Un beau nez est avant tout un nez bien intégré et équilibré au sein d’un visage. Il n’existe pas de nez idéal. Ainsi le chirurgien doit adapter son analyse et ses techniques à chaque situation pour ne pas proposer de résultats stéréotypés.

Il existe des repères géométriques permettant au chirurgien d’adapter son geste avec précision. Le « Morphing », c'est-à-dire la simulation du résultat, réalisé lors de la consultation permet également de visualiser et d’accorder l’objectif avec le souhait de la patiente.

Les principales requêtes d’amélioration de l’esthétique du nez sont : l’obtention d’un nez droit et régulier, fin, de dimension équilibrée et adaptée au visage, une pointe bien définie, de position légèrement remontée chez la femme et plus droite chez l’homme, des narines discrètes et proportionnées.

Le Docteur Mertens est spécialiste en rhinoplastie. Il réalise chaque année de nombreuses procédures et poursuit sa formation continue auprès des plus grands plasticiens internationaux. Il a bénéficié d’un apprentissage complet au sein de services de chirurgie maxillo-faciale, O.R.L. et plastique du visage. Cette approche multidisciplinaire lui confère une maîtrise globale des aspects esthétiques autant que fonctionnels.

Il participe tous les ans à des Master-class internationales pour rester à la pointe de l’innovation.

Exemple de Rhinoplastie

Principes et déroulement

Deux consultations sont nécessaires pour planifier le geste opératoire, informer la patiente ou le patient de façon précise, réaliser des photographies ainsi qu’éventuellement un morphing (simulation).

Le projet est élaboré de concert avec les patients. Les gestes à effectuer sont prédéfinis selon l’indication.

L’approche récente de la rhinoplastie est basée sur la préservation des structures (Preservative Rhinoplasty) osseuses, cartilagineuses, ligamentaires et cutanées. Cette approche permet un résultat plus naturel, ainsi que de d’éviter de compromettre les structures du nez.

La rhinoplastie combine des techniques de greffes cartilagineuses, de lambeaux cartilagineux, des résections (osseuses ou cartilagineuses) et éventuellement des gestes cutanés. La cicatrice millimétrique est placée sous le nez de façon très discrète, elle est habituellement invisible.

Selon le type de rhinoplastie, la complexité peut-être plus ou moins importante, Ainsi la durée opératoire s’étend de 1 h 30 à 4 h.

L’intervention est réalisée pour la grande majorité des cas sous anesthésie générale, rarement sous sédation ou anesthésie locale.

L’hospitalisation ambulatoire est habituellement suffisante. La douleur est contrôlée de façon efficace par des injections d’anesthésiques locaux. Les mèches son retirées après l'intervention et avant le départ.

Pour la rhinoplastie médicale celle-ci se réalise en consultation.

Suites et résultats

La récupération est rapide, une semaine à quinze jours et les suites sont peu douloureuses.

Une attelle de contention est maintenue en place pendant une semaine, permettant de stabiliser les structures en place.

Des soins simples sont réalisés par la patiente à son domicile. La consultation à une semaine permet de retirer l’ensemble des fils ainsi que l’attelle. Les bleus et ecchymoses s’atténuent entre une semaine à quinze jours.

L’amélioration est immédiate mais le résultat final s’analyse à distance, une fois l'œdème totalement résorbé (entre trois mois et un an et demi).

Réalisée par des mains expertes, cette intervention donne pleine satisfaction dans la grande majorité des cas. Il faut garder à l’esprit que la cicatrisation ne peut pas être contrôlée à 100 %. Il existe un taux d’imperfections d’environ 10 %, pour lesquelles les retouches peuvent être nécessaires. Des injections d’acide hyaluronique peuvent être, si besoin, utilisées en complément.

Tarifs et prise en charge

Lorsque il existe un problème fonctionnel, une malformation ou une déviation du nez, une prise en charge peut-être demandée auprès de la sécurité sociale. La consultation doit être motivée pour une raison médicale et le patient doit être muni d’un courrier de son médecin traitant. Dans ce cas un devis est remis, à transmettre à la mutuelle (complément d’honoraires entre 1 800 et 2 500 €).

La rhinoplastie esthétique n’est pas prise en charge, le coût total de l’intervention se situe entre 3 800 € à 4 500 €.