Blépharoplastie supérieure

Points-clés :
  • Intervention légère, indolore et suites simples
  • Anesthésie locale
  • Rajeunissement significatif du regard

Description et objectifs

La blépharoplastie supérieure permet d’ouvrir le regard en retirant l’excédent de peau souvent responsable d’un alourdissement de la paupière supérieure.

Avec le temps, la peau de la paupière supérieure se relâche et recouvre celle-ci conduisant à un aspect fatigué du regard. La blépharoplastie supérieure corrige la paupière tombante en plaçant une cicatrice «invisible» dans le pli palpébral. Elle permet également de corriger l’excès de graisse situé à l’angle interne de l’œil.

Cette intervention peut se combiner à d'autres gestes (lifting du sourcil, blépharoplastie inférieure…).

Il s'agit d'une intervention rapide, simple et efficace, réalisée sous anesthésie locale en hospitalisation courte.

Principes et déroulement

Une consultation préalable permet de planifier l’intervention et d’évaluer l’importance du relâchement, ainsi que les éventuels gestes associés. Un bilan ophtalmologique peut éventuellement être demandé. Une information complète sur le geste chirurgical et ses suites est donnée.

L’intervention se déroule sous anesthésie locale, en hospitalisation ambulatoire.

La cicatrice est placée dans le pli palpébral supérieur, ce qui la rend quasiment invisible.

Suites et résultats

L’intervention n’est pas douloureuse. L’application de poches froides permet d’accélérer la cicatrisation. Des collyres sont instillés durant la première semaine.

Les fils sont retirés au cinquième jour, la récupération est rapide.

Les bleus et ecchymoses disparaissent entre une semaine à quinze jours.

Cette intervention permet un rajeunissement significatif du regard.

Tarifs

Le tarif total de cette intervention se situe entre 1 500 € et 2000 €.

En cas de relâchement majeur, avec retentissement ophtalmologique, une partie de l’intervention peut être prise en charge par la sécurité sociale.