Chirurgie des oreilles décollées

Points-clés :
  • Anesthésie locale possible et suites simples
  • Possible dès l'enfance
  • Amélioration significative

Description et objectifs

L’otoplastie ou la chirurgie des oreilles décollées est une intervention qui permet de restructurer et repositionner les oreilles pour les intégrer de façon harmonieuse au sein du visage.

Les oreilles décollées sont consécutives à un défaut de développement du cartilage, visible dès l’enfance. Il peut s'agir d'une hypertrophie de la conque (la partie postérieure de l’oreille) et/ou d’un défaut de plicature de l’anthélix (la partie antérieure du pavillon de l’oreille)

Le retentissement de cette anomalie peut-être important sur le plan psychologique et social. La correction est possible dès que l’enfant est demandeur, à partir de 6 ans. Cette chirurgie est également possible à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Exemple d'intervention sur des oreilles décollées

Principes et déroulement

Une consultation permet d’examiner l’oreille afin d'en décrire précisément les anomalies et de planifier le geste opératoire. Une information complète sur le geste chirurgical et ses suites est donnée.

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale ou générale, selon le souhait du patient, en hospitalisation ambulatoire.

La cicatrice est dissimulée derrière l’oreille.

Selon le cas, différents types de geste peuvent être réalisés :

  • Plicature de l’anthélix pour recréer la forme en Y et rabattre le pavillon de l’oreille
  • Enfouissement et réduction de conque pour plaquer l’oreille
  • Plastie de lobe d’oreille en cas de lobe protubérant

Suites et résultats

Des soins de pansements sont effectués durant la première semaine.

Le port d’un bandeau permet de maintenir les oreilles en place durant les quinze premiers jours et de façon prolongée durant la nuit.

Les oreilles sont initialement gonflées puis elles récupèrent un aspect normal entre quinze jours et trois semaines. Les activités peuvent être reprises rapidement.

Tarifs

Sous réserve de certaines conditions, une prise en charge partielle de l’intervention par la sécurité sociale est possible. Un devis est remis à l’issue de la consultation et permet de connaître la prise en charge de votre mutuelle. Les honoraires s’élèvent entre 950 € à 1 800 € selon les cas.

Sans prise en charge, le tarif de l'intervention se situe entre 2 200 € et 3 400 €.