Réduction mammaire

Points-clés :
  • Bénéfice fonctionnel et esthétique majeur
  • Hospitalisation courte, indolore
  • Prise en charge partielle par la sécurité sociale

Description et objectifs

De nombreuses femmes présentent une hypertrophie mammaire, situation souvent handicapante et mal vécue.

Un sein trop lourd peut être responsable d’un retentissement fonctionnel : douleurs cervicales et dorsales, gêne vestimentaire, impact à la pratique du sport…

Sur le plan esthétique cette situation est également pénalisante. Le sein lourd est fréquemment relâché et disproportionné.

La chirurgie de réduction mammaire permet de corriger l’excès de poids du sein mais également de redessiner, sculpter et de remonter le sein relâché.

L’hypertrophie mammaire peut survenir dès la puberté (hypertrophie juvénile) ou survenir au décours de modifications hormonales (grossesse, ménopause…).

Un poids excédentaire de 300 g par sein est considéré comme préjudiciable et fait l'objet d'une prise en charge partielle par la sécurité sociale.

L’objectif de la chirurgie de réduction mammaire est d'améliorer le confort tant sur le plan fonctionnel que sur le plan esthétique et psychologique.

Principes et déroulement

Cette intervention permet de diminuer le volume du sein ainsi que de corriger son relâchement. Les cicatrices sont placées stratégiquement : autour de l'aréole (péri-aréolaire), verticale et sous mammaire (T inversé).

Une lipoaspiration peut-être combinée pour améliorer le contour du sein et traiter l’excès qui se prolonge vers le dos.

Deux consultations sont nécessaires pour évaluer l’indication, informer complètement et programmer l'intervention.

Une imagerie mammaire est habituellement prescrite.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. Une hospitalisation d’une nuit est nécessaire. Le retour à la maison le lendemain est généralement possible en raison du caractère peu douloureux de cette chirurgie.

Suites et résultats

Des pansements sont réalisés pendant une dizaine de jours. Les douches sont autorisées dès la sortie. Le port d'un soutien-gorge de contention est nécessaire durant les deux premiers mois.

Les activités sont reprises progressivement sur trois semaines. Le sport est proscrit pendant les deux premiers mois. Le résultat s'apprécie à partir de trois mois après l'intervention. Initialement, les seins sont positionnés plus haut, ils trouvent leur place progressivement après ce délai.

Cette intervention permet un taux de satisfaction très élevé. Le bénéfice sur les douleurs préopératoires et le confort est immédiat. Sur le plan esthétique, le bénéfice est également spectaculaire, permettant aux patientes de retrouver leur féminité.

Exemple de chirurgie de l'hypertrophie mammaire

Tarifs

Lorsque le poids excédentaire est supérieur ou égal à 300 g par sein, la sécurité sociale participe à la prise en charge du coût de l’intervetion. Un devis est remis ce qui permet de connaître la prise en charge associée de la mutuelle.