Augmentation Mammaire : comment choisir entre implant et transfert de graisse (Lipostructure) ?

Environ 400 000 françaises portent des prothèses mammaires ce qui classe l’augmentation mammaire dans le top des interventions les plus pratiquées en terme de chirurgie esthétique. Pose d’implants ou lipofilling, cet article fait le point sur les différentes méthodes d’augmentation mammaire. 

Augmentation mammaire : connaissez-vous le lipofilling ?

Cette technique de chirurgie esthétique a connu un développement spectaculaire depuis les dernières années et son application en chirurgie esthétique en France. Lyon est l’un des berceaux de la promotion du lipofilling et le docteur Mertens a tout particulièrement développé ce procédé, notamment dans le cadre des séquelles d’amaigrissement. Le lipofilling mammaire consiste à réinjecter de la graisse issue d’une liposuccion dans la zone des seins pour augmenter le volume de la poitrine. Cette technique de chirurgie esthétique consiste en une autogreffe de tissu adipeux (graisse). Cette méthode permet de retirer la graisse là où elle est en excès, et de pouvoir la transférer dans la partie du corps souhaitée. Le chirurgien prélèvera la graisse de la patiente par lipoaspiration et la réinjectera à l’aide de micro-canules dans le sillon qui se trouve sous les seins.

Le lipofilling mammaire permet également de remodeler le volume des seins notamment lors d’une réduction mammaire, de corriger une asymétrie des seins ou encore de remodeler la poitrine de patientes porteuses de prothèses afin d’apporter un effet plus naturel.

À qui s’adresse le lipofilling mammaire ?

Le lipofilling mammaire s’adresse aux patientes cherchant à augmenter le volume de leur poitrine et ayant par ailleurs des amas graisseux sur d’autres parties du corps (ventre, cuisses, fesses) et qui souhaitent s’en débarrasser. Cette méthode « deux en un » permet donc d’une part d’affiner la silhouette et d’enlever les amas graisseux disgracieux localisés et d’utiliser la propre graisse de la patiente pour la réinjecter dans sa poitrine.

Comme la graisse appartient à la même patiente, il n’y a aucun risque de rejet, la graisse est parfaitement bien tolérée par l’organisme. Le lipofilling mammaire permet aux patientes de gagner une taille de soutien-gorge sans avoir recours aux prothèses mammaires, il n’y a donc pas de corps étranger et la forme des seins est totalement naturelle. Si la patiente souhaite augmenter davantage la taille de sa poitrine, le chirurgien pourra programmer plusieurs séances pour gagner en volume.

Le lipofilling a également révolutionné la reconstruction mammaire, il est désormais utilisé chez les femmes ayant subi une mastectomie ou une tumorectomie, en complément de prothèses mammaires. Le lipofilling apporte aux seins une forme harmonieuse et permet de sculpter une poitrine très naturelle.

Déroulement et coût du lipofilling mammaire

Cette intervention nécessite une anesthésie générale. On obtient un résultat définitif au bout de 3 mois, une fois qu’une partie de la graisse sera résorbée.

Pour une augmentation mammaire par lipofilling, il faudra prévoir entre 2000€ et 4500€. 

Augmentation du volume des seins par prothèses mammaires

Cette intervention chirurgicale consiste en la pose de prothèses mammaires dans le but d’augmenter le volume de la poitrine. La pose de prothèses mammaires peut également être envisagée pour corriger une ptôse mammaire.

L’avantage des prothèses mammaires est qu’elles permettent de choisir la taille du bonnet sur mesure et selon les désirs de la patiente, contrairement au lipofilling qui ne permet de gagner qu’une taille par séance. La pose d’implants mammaire est donc une solution immédiate pour obtenir une poitrine plus galbée, symbole de féminité.

Qu’est-ce qu’une prothèse mammaire ?

Les prothèses mammaires sont faites d’une enveloppe de silicone ou de mousse polyuréthane et d’un produit de remplissage (gel de silicone, sérum physiologique ou hydrogel). Le gel de silicone est un produit cohésif qui imite la texture naturelle de la poitrine.

Depuis l’affaire PIP, la question de la sécurité des patientes est au cœur des préoccupations des chirurgiens esthétiques. Certaines patientes souhaiteront désormais se tourner vers des implants complètements naturels tels que les prothèses en sérum physiologique ou en hydrogel même si leur durée de vie est moindre. Il est donc primordial de faire appel à un chirurgien esthétique de confiance afin d’être sûre de la sécurité des produits qui seront utilisés pour la pose des implants.

Comment choisir la bonne taille de prothèses ?

Il existe une grande variété de prothèses mammaires qui devront être choisies au cas par cas, en fonction de l’anatomie et du résultat attendu par la patiente.

Lors de la consultation, le chirurgien esthétique va faire essayer plusieurs tailles d’implants-tests à la patiente à l’aide d’un soutien-gorge adapté. Cette méthode permet d’obtenir un bon aperçu du résultat final afin que la patiente soit pleinement satisfaite une fois l’intervention terminée. Pour exemple, un implant de forme ronde permettra d’obtenir un décolleté plus marqué là où un implant anatomique en forme de poire sera plus adapté en cas de petit gabarit, de ptose mammaire ou de seins tubéreux. Le chirurgien tient un rôle de conseil auprès de la patiente afin de l’aider à faire le bon choix pour la taille de ses prothèses.

Déroulement et coût de la pose d’implants mammaires

La pose d’implants mammaires se déroule généralement sous anesthésie générale, l’hospitalisation s’effectue en ambulatoire même si une hospitalisation d’une journée peut être nécessaire selon les cas. Les cicatrices seront dissimulées dans des zones de jonction ou de replis naturels. Les prothèses peuvent être introduites en dessus ou en dessous du muscle. En cas de douleurs, un traitement pourra être administré. Les premiers pansements pourront être retirés après quelques jours. Un délai de 2 à 3 mois sera nécessaire pour apprécier le résultat définitif.

Le coût d’une augmentation mammaire par implants est compris entre 2000€ et 4300€.

 

 

Il est également possible d’associer les deux techniques pour magnifier le résultat de l’augmentation mammaire. Les indications préférentielles pour l’association de la pose d’implants mammaire et du lipofilling sont des cas complexes tels que les seins tubéreux, le syndrôme de Poland, la ptose mammaire, les cas d’asymétrie mammaire ou de pectus excavatum associé…

Avant / après augmentation mammaire

Augmentation mammaire par pose d'implants anatomiques

Augmentation mammaire par pose d'implants ronds

Augmentation mammaire par lipofilling

Voir aussi :

Augmentation mammaire

Ptôse mammaire, mastopexie

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les fiches d'information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOF.CPRE) :